«LA HAINE» : REEBOK RÉÉDITE LES 3 PAIRES de VINZ, SAID et HUBERT ET VENTES AUX ENCHÈRES DES ORIGINAUX.

Alors que La Haine célèbre cette année les 25 ans de sa sortie, Reebok réédite les trois modèles portés par les personnages principaux du film culte de Mathieu Kassovitz. Ces paires, disponibles en édition limitée et numérotées, seront vendus aux enchères, en septembre, au profit de l’association ONE.

En 1995, Vinz, Saïd et Hubert, respectivement campés à l’écran par Vincent Cassel, Saïd Taghmaoui et Hubert Koundé, foulaient le macadam avec des Reebok aux pieds. Afin de fêter le quart de siècle de ce long métrage multi-récompensé – Prix de la mise en scène au festival de Cannes et César du meilleur film entre autres –  la marque s’est associée à Mathieu Kassovitz pour une collaboration inédite.

Elle réédite ainsi la Classic Leather OG, la NPC crest OG et la NL Paris. Des modèles disponibles en édition limitée et signés par le réalisateur lui-même. Une association qui tombe sous le sens selon lui.

« Reebok a été très tôt une marque phare de la nébuleuse du mouvement hip hop. Accessibles et minimalistes, les paires Reebok étaient une l’alternative aux produits plus chers réservés aux plus fortunés. Les Reebok étaient des chaussures d’activités qu’on n’avait pas peur de salir, pour danser, pour graffer, vivre au quotidien et, bien sûr, faire du sport. On a tous eu notre paire favorite qu’on porte sans même y penser et qui s’adapte à nos différents looks », explique ainsi Mathieu Kassovitz avant d’ajouter « Reebook nous a aidé à l’époque de la production du film avec des équipements pour les acteurs et les figurants. L’association était évidente et simple en 1995, tout comme elle l’est aujourd’hui, 25 ans plus tard » conclue-t-il.

©Reebok-La-Haine_01
©Reebok-La-Haine_01

 

 

©Reebook x LA Haine
©Reebook x LA Haine

Chaque modèle numéroté fera l’objet d’une réédition en 25 exemplaires et sera mis aux enchères à partir de 120 euros. Les enchères orchestrées en ligne via la plate-forme digitale de la maison Drouot, débuteront le 21 septembre à 10h 38 précise. Un horaire qui n’a pas été choisi au hasard. Les premières images du film, qui met en scène la vie du trio sur une journée à la suite d’une nuit d’émeutes, débute en effet à 10 h 38. A l’intérieur de chaque modèle, les fans pourront par ailleurs retrouver les mots prononcés par Hubert Koundé à l’écran:

« c’est l’histoire d’une société qui tombe et qui au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien. L’important ce n’est pas la chute, c’est l’atterrissage».

L’intégralité des fonds récoltés seront redistribués à l’association ONE. Implantée à Chanteloup-les-Vignes, commune où s’est déroulé le tournage. Les enchères seront adjugées le 27 septembre à 18 h 22, 20 h 17 et 22 h 08.

Reebok lance une collection capsule inspirée du long-métrage avec la participation de Mathieu Kassovitz.